Réponse: Le créateur a prévu qu’un enfant naisse à la fin du neuvième mois, c’est pour cette raison que les décisionnaires rabbiniques interdisent de provoquer un accouchement avant la date prévue sans indication médical, pour des raisons de confort. L’argument avancé par ces rabbins est que l’accouchement est dangereux. Il est donc interdit à la mère de se mettre dans une situation de danger sans raison particulière. Lorsque l’accouchement vient naturellement alors, nous croyons que D… protège la femme qui est entrain de réalisé une Mitsva. Mais si la femme désire accoucher à une date précise par exemple: pour pouvoir être « dispo » au mariage de sa sœur, cela est interdit. Cependant si un médecin considère qu’il y a le moindre danger pour la mère ou pour l’enfant, et qu’il faille sortir le bébé rapidement, il est autorisé et même obligatoire de provoquer l’accouchement. Si le danger n’est pas imminent il est préférable de provoquer l’accouchement le plus naturellement possible, en commençant par un décollement des membranes (stripping). C’est bien sûr au médecin et à la sage-femme d’évaluer la situation et de choisir la méthode la plus adaptée possible.